• Aviator

    Résultat de recherche d'images pour "aviator film"

    En 1927, à Hollywood, le jeune héritier texan Howard Hughes, passionné de cinéma et d'aviation, engloutit une véritable fortune dans la production du film de guerre "Hell's Angels", qu'il termine en 1930 après avoir surmonté de multiples difficultés.

    Dans les années qui suivent, Hughes poursuit sa carrière de producteur hollywoodien, mais devient surtout un leader de l'industrie aéronautique, finançant la fabrication de nouveaux appareils toujours plus rapides, dont il est souvent le pilote d'essai, et se portant acquéreur de la TWA. Au cours de ces années, il partage sa vie privée avec deux stars: Katharine Hepburn et Ava Garden.

    Mais sous son image de jeune loup glamour, Hughes souffre de phobies chroniques et de troubles obsessionnels qu'il parvient difficilement à surmonter.

     

    Brazil : 

    Résultat de recherche d'images pour "render étoile"Résultat de recherche d'images pour "render étoile"Résultat de recherche d'images pour "render étoile"Résultat de recherche d'images pour "render étoile"Résultat de recherche d'images pour "render étoile" "Il manque juste a Aviator le petit supplément d'âme qui en ferait un grand moment de cinéma. En                                      choississant de livrer une hagiographie de Hugues, Di Caprio a probablement privé Scorsese de l'espace                           de liberté nécessaire pour mieux traiter les zones d'ombres du personnage. Aviator n'est qu'un très bon film, alors qu'on rêvait de les voir réussir un classique du 7eme art..."

    France Soir : 

    Résultat de recherche d'images pour "render étoile"Résultat de recherche d'images pour "render étoile"Résultat de recherche d'images pour "render étoile"Résultat de recherche d'images pour "render étoile"Résultat de recherche d'images pour "render étoile" "Mise en scène irréprochable, interprétation irréprochablement superbe et pourtant, curieusement a                                 l'écran, Hugues manque de dimensions mythiques. Est ce que la réalisation de Scorsese torpille l'histoire ? Aviator reste sur sa faim en arrêtant trop tôt"

     

    "C'est un combat de rue, et je ne perdrai pas !' Hugues


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :