• Résultat de recherche d'images pour "sam claflin"

    Sam Claflin, britannique d'origine, aspire à faire carrière dans le football. Après plusieurs problèmes de santé qui lui font abandonner cette idée, il se découvre une passion pour la scène en intégrant la classe d'art dramatique de son lycée. C'est à la télévision qu'il fait ses preuves en tant que comédien. En 2010, on le retrouve dans le téléfilm Lost Futureaux côtés de Sean Bean, dans la minisérie Les Pilliers de la Terre ainsi que dans les quatre premiers épisodes de Any Human Heart. L'année suivante signe ses premiers pas au cinéma et le comédien enchaîne les blockbusters à succès.

    Il se retrouve dans le quatrième volet de la saga Pirates des Caraïbes, Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence de Rob Marshall. Il rejoint les habitués Johnny Depp et Geoffrey Rush en incarnant avec Astrid Berges-Frisbey le nouveau couple sensé faire écho à celui des trois premiers opus de la saga : Orlando Bloom et Keira Knightley. En 2012, il joue un autre personnage romantique dans Blanche-Neige et le Chasseur de Rupert Sanders, celui du Prince Charmant. Seulement, dans cette version du conte des frères Grimm, le Prince n'a pas la même importance et n'apparaît pas autant que le chasseur - Chris Hemsworth - qui est au centre de la romance avec Blanche-Neige

    Après être revenu dans son pays pour le tournage d'une minisérie de six épisodes, White Heat (2012), Claflin se retrouve aux côtés d'Hilary Swank dans le téléfilm à succès d'HBO Mary & Martha de Philip Noyce, inspiré d'une histoire vraie. En 2013, il rejoint le casting de l'une des suites les plus attendues, Hunger Games - L'embrasement de Francis Lawrenceaux côtés de Liam Hemsworth et Jennifer Lawrence. Il y incarne Finnick Odair, gagnant de l'une des anciennes éditions des Hunger Games. 

    Suite à cette superproduction américaine, Claflin retourne en Angleterre pour le tournage du drame The Riot Club. Il y joue Alistair, un étudiant de l’Université d’Oxford qui fait partie d’un club très privé, réservé à une élite masculine outrageuse et indécente. Le film sort en France le 31 décembre 2014. En parallèle de ce tournage, Claflin joue Ben, l’un des fils tués par la malaria de Mary & Martha.

    Toujours en 2014, Sam Claflin s’essaie à l’épouvante dans The Quiet Ones de John Pogue puis à la comédie romantique avec Love, Rosie. En novembre de cette même année, le public français le retrouve dans la peau de Finnick Odair pour l’avant dernier volet de la franchise Hunger Games - La révolte : Partie 1. Il reprend également ce rôle en novembre 2015, pour le dernier chapitre de la saga : Hunger Games - La révolte : Partie 2. 


    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "henry cavill"

    Henry Cavill grandit à Jersey, avec ses quatre frères, où il reçoit une éducation traditionnelle avant de découvrir le théâtre à la Stowe School de Buckingham ; il alterne dès lors entre pièces classiques ("Le Songe d'une nuit d'été") et comédies musicales ("Grease"), et s'essaie même à la mise en scène. Sa carrière professionnelle commence réellement en 2001 avec Laguna, drame canadien dans lequel il incarne un jeune orphelin recueilli par un ancien mafieux. A 18 ans à peine, ce premier rôle permet à Henry Cavill de côtoyer des acteurs performants et d'acquérir une crédibilité artistique.

    Une première reconnaissance publique advient grâce à son rôle secondaire mais marquant d'Albert Mondego dans La Vengeance de Monte Cristo (2002). Le film, adapté de l’œuvre d'Alexandre Dumas Père et réalisé par Kevin Reynolds, remporte un succès satisfaisant aux Etats-Unis. Il enchaîne ensuite des projets de cinéma très variés en participant à Rose et Cassandra l'année suivante, Tristan & Yseult avec James Franco en 2006, ou encore Stardust, le mystère de l'étoile de Matthew Vaughn un an après.

    A la télévision, Showtime lui confie un rôle régulier dans la série Les Tudors ; la carrière de l'acteur anglais, qui endosse le rôle de Charles Brandon, duc de Suffolk, semble alors prendre une nouvelle tournure. Il enchaîne pourtant les mauvais castings et passe à côté de Batman Begins, Superman Returns et James Bond dans Casino Royale, lui valant le surnom d'"homme le plus malchanceux de Hollywood" par le magazine britannique Empire. Il se console toutefois grâce à la comédie Whatever Works de Woody Allen, aux côtés d'Evan Rachel Wood et Larry David. 

    De plus en plus pris par le succès des Tudors, l'acteur délaisse le cinéma pendant deux ans, avant que le réalisateur Tarsem Singh ne lui propose de partager avec Mickey Rourkel'affiche des Immortels (2011). Il enchaîne ensuite avec le tournage du thriller Sans Issue, qu'il porte aux côtés de Bruce Willis. En 2013, Henry Cavill prend finalement sa revanche sur Superman et incarne le mythique super-héros dans le reboot de Zack Snyder, Man of Steel.

    Privilégiant les films d'action, le comédien est à l'affiche d'Agents très spéciaux : Code UNCLE de Guy Ritchie. Il endosse ensuite à nouveau le costume de Superman dans Batman v Superman : L'Aube de la Justice et Justice League qui, même s'ils génèrent respectivement 868 et 655 millions de dollars dans le monde, sont très mal accueillis par la critique. En 2018, il campe l'adversaire très coriace de Tom Cruise dans Mission impossible : Fallout, le sixième volet de la lucrative saga.


    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "vincent cassel"

    Fils de Jean-Pierre Cassel, Vincent Cassel passe par l'école du cirque et l'Actor's Institute de New York avant d'entrer à Paris dans la troupe de Jean-Louis Barrault. Il fait ses débuts au cinéma dans Les Clés du paradis (Philippe de Broca, 1991). Sa rencontre avec Mathieu Kassovitz est déterminante. Le jeune cinéaste dirige le comédien et lui donne la réplique dans Métisse (1993), La Haine (1995) et Les Rivières pourpres (2000). Si Métisse ne reste pas dans les mémoires, La Haine est un véritable cataclysme dans le cinéma français, aussi bien du point de vue du sujet sensible abordé que des performances (spectaculaires) des acteurs. Non content de son succès commercial, le film permet de faire émerger dans le débat public le sujet controversé de la violence urbaine et policière. Se dégage également un acteur de génie, Vincent Cassel. Adapté du roman de Jean-Christophe Grangé, Les Rivières Pourpres fait aussi des merveilles au box office. En 1998, Cassel et Kassovitz se retrouvent au casting du Plaisir et ses petits tracas (Nicolas Boukhrief).

    Comédien réputé impulsif, il investit ses personnages de toute son énergie, aussi bien au travers de la violence comme dans Dobermann (1997) de Jan Kounen ou Jeanne d'Arc(1999) de Luc Besson, qu'au travers de la timidité et de l'introversion (L'Appartement). Véritable acteur-caméléon, il est capable d'incarner aussi bien un jeune précepteur de bonne famille dans L'Elève d'Olivier Schatzky qu'un chercheur d'emploi fraîchement sorti de prison dans Sur mes lèvres (2001) de Jacques Audiard.

    Ayant pour compagne Monica Bellucci, il a plusieurs fois joué à ses côtés, notamment dans Le Pacte des loups (2001) de Christophe Gans, le sulfureux Irréversible (2002) de Gaspar Noé ou encore le thriller d'espionnage Agents secrets (2004) de Frédéric Schoendoerffer. A partir de 2002, les talents de comédien de Vincent Cassel s'exportent à l'étranger : il est un "cousin" un peu trop envahissant face à Nicole Kidman dans Nadia de Jez Butterworth, incarne à l'écran le mystique Blueberry sous la direction de son ami Jan Kounen et affronte le gang des braqueurs cools de Ocean's 12 (2004). Les Etats-Unis continuent de faire appel au fils Cassel pour des seconds rôles auprès de grandes stars. Il affronte de nouveau - et brièvement - le gang Ocean dans Ocean's 13 et cause de sérieux problèmes à Clive Owen par l'entremise de Jennifer Aniston dans Dérapage.

    Vincent Cassel n'oublie cependant pas son pays natal, où il continue de jouer des rôles plus ou moins habituels pour lui. Ainsi, il devient Joseph, un gardien de maison sanguinaire dans Sheitan, film qu'il a lui même produit. Il recommence à se travestir de la manière la plus surprenante qui soit, en jouant un satyre à pattes de bouc, dans Sa Majesté Minor, de Jean-Jacques Annaud, face à l'éloquent cochon campé par José Garcia. Vincent retourne ensuite aux Etats-Unis, pour jouer sous la direction de David Cronenberg, dans Les Promesses de l'ombre, long métrage sondant les tréfonds inquiétants de la nature humaine, par le biais de la mafia russe implantée à Londres. 

    Toujours en quête de nouveaux horizons, n'ayant pas peur de jouer des rôles antipathiques, ou bien de ternir son image de sex-symbol, il accepte d'interpréter Jacques Mesrine, dans les deux films qui composent le diptyque : Mesrine : L'Instinct de mort et Mesrine : L'Ennemi public n°1, réalisés par Jean-François Richet. Sa composition lui vaut le César du Meilleur acteur 2009. Toujours en 2009, Vincent Cassel retrouve le monde de l'animation en prêtant pour une troisième fois sa voix au smilodon Diego de L' Âge de glace 3 - Le Temps des dinosaures, après les deux premiers opus sortis en 2001 et 2005. Au milieu de la banlieue clichée de l'adaptation des Lascars, Cassel et Tony Merguez ne font plus qu'un, tout comme avec Chuck, l'astronaute malchanceux, alien parmi les extra-terrestres de laPlanète 51.

    Par la suite, Vincent Cassel poursuit sa carrière dans des films plus modestes que Mesrine mais tout aussi efficaces. Il est le père infidèle de Laura Neiva dans le film A Deriva (2009) de Heitor Dhalia, puis le psychologue sans limites de Notre jour viendra (2010) de Romain Gavras, projet sur lequel il est également producteur. En 2011, renouant avec la scène, il recouvre les traits du chorégraphe (plus qu'ambigu) de Natalie Portman dans Black Swan du cinéaste Darren Aronofsky. Il tient également le rôle titre du Moine, adaptation par Dominik Moll d'un roman gothique écrit au XVIIIe siècle. Retour du côté obscur ensuite dans A Dangerous Method. Quatre ans après Les Promesses de l'ombre, l'acteur transformiste retourne chez Cronenberg en incarnant cette fois-ci le psychiatre dément Otto Gross, élève de Sigmund Freud (alias Viggo Mortensen). Les deux acteurs se croisent pour la seconde fois.

    Continuant de doubler le désormais culte Diego dans le quatrième volet de L'Age de Glace en 2012, Vincent Cassel continue son exploration du cinéma mondial en tournant pour le britannique Danny Boyle dans le thriller Trance aux côtés de Rosario Dawson et James McAvoy ainsi que dans l'un des segments réalisé par Fernando Meirelles du film à sketches, Rio, eu te amo. L'acteur continue néanmoins de travailler dans l'Hexagone pour des projets prestigieux comme une nouvelle adaptation de La Belle et la Bête où il reprend près de 70 ans après, le rôle mythique tenu par Jean Marais dans la version de 1946 réalisée par Jean Cocteau.

    2015 est une année faste pour l'acteur à l'affiche de pas moins de cinq films, parmi lesquels Partisan de l'Australien Ariel Kleiman, Enfant 44 réalisé par le Suédois Daniel Espinosa ou Un Moment d'égarement pour lequel il retrouve Jean-François Richet, sept ans après le diptyque Mesrine. Vincent Cassel est également l'une des grandes vedettes du Festival de Cannes avec deux films en sélection officielle : Mon Roi de Maiwenn et Tale of tales de l'Italien Matteo Garrone. Cassel affronte ensuite Matt Damon dans Jason Bourne, dernier volet de la saga. Il y campe le méchant Asset. Il joue aussi sous la direction de Xavier Dolan dans le drame puissant Juste la fin du monde.

    En 2017, l'acteur se glisse dans la peau du peintre Gauguin dans un biopic signé Edouard Deluc. Il enfile ensuite l'imperméable du commandant Visconti, un flic alcoolique et désabusé dans le thriller Fleuve noir aux côtés de Romain Duris. Il tourne ensuite sous la houlette de Romain Gavras dans Le Monde est à toi puis sera Vidocq en décembre 2018 dans L'Empereur de Paris. Il y retrouve pour l'occasion le cinéaste Jean-François Richet.


    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "mario casas"

    Mario a lancé sa carrière d'acteur en 2005 en apparaissant dans la série thriller Motivos personales, ainsi qu'en jouant le rôle de Nicolás "Nico" Castillo dans la série Obsesión (2005-2006), puis en apparaissant en 2006 dans la série Mujeres. Il a attiré l'attention des médias en 2006 en jouant dans le film d'Antonio Banderas, Summer Rain.

    En 2006, il rejoint le casting de la série SMS, des rêves plein la tête. L'année suivante, il tient le rôle d'Aitor Carrasco dans la série dramatique et policière, Los hombres de Paco, qui s'est arrêtée en 2010 au bout de neuf saisons. En 2009, Mario a joué dans deux films à succès ; Fuga de cerebros et Mentiras y gordas. En 2010, il a tourné dans le film Trois mètres au-dessus du ciel aux côtés de Maria Valverde, qui est sorti au cinéma le 3 décembre 2010. Le film a eu beaucoup de succès. Une suite, Tengo ganas de ti, a été tourné du 28 octobre au 30 décembre 2011 et est sorti au cinéma le 22 juin 2012.

    En 2011, il incarne l'un des personnages principaux dans la série dramatique El Barco qui s'est arrêtée en février 2013 au bout de trois saisons. Elle est diffusée via Walooka, une plate-forme de streaming légal Il y interprète Ulises, un passager qui est monté à bord du bateau pour rencontrer son père.

    En 2009, Mario a tourné le film La Mule avec Maria Valverde, mais le film est sorti en salles en mai 2013 dû à différents problèmes.

    Dans l'été 2013, Mario a tourné en Malaisie son premier film américain Eden aux côtés de Jessica Lowndes, James Remar, Sung Kang et Diego Boneta. La sortie du film est prévue pour fin 2014 ou courant 2015. En 2013, il a été à l'affiche des films Ismael et Les Sorcières de Zugarramurdi. En fin d'année 2013 jusqu'au début de l'année 2014, Mario a tourné son prochain film The 33 aux côtés d'Antonio Banderas et Naomi Scott - qui est basé sur l'accident minier de Copiapó en août 2010. Le film a été tourné au Chili et en Colombie et devrait sortir entre 2014 et 2015.

    En 2015, il joue dans le film Palmera en la nieve qui rencontre un grand succès en Espagne. Le film sort en France via Netflix.


    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "casey affleck"

    Casey Affleck fait ses débuts à douze ans dans le téléfilm Lemon Sky, où il interprète le frère cadet de Kevin Bacon. Après ses études secondaires, il gagne la Californie, et poursuit en parallèle sa carrière d'acteur ainsi qu'une formation universitaire de physique à la Columbia University.

    Découvert dans Prête à tout, où il interprète l'un des trois cancres recrutés par Nicole Kidman pour assassiner Matt Dillon, Casey Affleck collabore à de nombreuses reprises avec Gus Van Sant. Il le retrouve ainsi sur le tournage de Will Hunting, d'après un scénario écrit par son frère et son ami, Matt Damon. En 2001, il assiste le réalisateur sur le tournage d'A la rencontre de Forrester jusqu'à ce que cette association atteigne son paroxysme dans l'épuré Gerry, sur lequel il est à la fois scénariste, monteur et producteur. 

    Assez rare au cinéma, Casey Affleck tourne surtout dans des films avec les membres de son "clan", comme dans la comédie Méprise multiple (Kevin Smith) ou dans Gone baby gone, un policier réalisé par son grand frère en 2008. Pour autant, Casey n'est pas toujours là où se trouve Ben et incarne ainsi le personnage de Fortinbras dans la nouvelle adaptation d'Hamlet, avant d'interpréter un paumé amoureux de Liv Tyler dans Lonesome Jim. 

    L'acteur ne délaisse pas non plus les grosses productions hollywoodiennes. On l'aperçoit ainsi dans la saga American Pie aux côtés de Jason Biggs. Mais surtout, Steven Soderbergh le choisit pour incarner l'un des braqueurs de l'aventure Ocean's Eleven qui se poursuivra jusqu'à Ocean's 13. En 2008, il chausse les bottes de Robert Ford et assassine Brad Pitt dans le western à la tension dramatique pesante, L'Assassinat de Jesse James, avant d'entrer dans la peau du tueur sadique et sociopathe de The Killer Inside Me, dans lequel il a pour épouse Kate Hudson et pour maîtresse Jessica Alba.

    En 2010, il passe à la réalisation avec le film I'm Still Here - The Lost Year of Joaquin Phoenix, un faux documentaire qui s'intéresse à la fausse carrière de rappeur de l'acteur Joaquin Phoenix. Après avoir participé au Casse de Central Park, il est en 2013 à l'affiche de deux films relativement sombres se déroulant dans l'Amérique profonde : Les Amants du Texas suivi de Out of the Furnace. En 2014, l'acteur joue le fils de Matthew McConaughey dans Interstellar de Christopher Nolan ; loin des écrans pendant deux ans, il est à l'affiche de trois films très différents en 2016 : le thriller musclé Triple 9, l'épopée historique à gros budget The Finest Hours et le drame intimiste Manchester by the sea. 


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires